Expositions

Misconceived
Exposition solo de Kim Paquet

Espace galerie de l’ÉJM, du 24 août au 9 octobre 2020

Telle est la grande et effrayante vérité sur les traumatismes : c’est impossible de s’en remettre. Une perturbation majeure de la vie laisse dans son sillage une nouvelle normalité. Il n’y a pas de retour en arrière, pas de retour à son ancien soi. Mais ce n’est pas quelque chose d’entièrement négatif. Guérir d’un traumatisme peut également signifier de trouver une nouvelle force. Le but de la guérison n’est pas de masquer les changements dans un effort de préserver qui nous étions et de se présenter d’une certaine façon. C’est de reconnaître et porter son nouveau soi avec une toute nouvelle compréhension.

Née et élevé sur la Rive-Sud de Québec, Kim Paquet a obtenu un diplôme d’études collégiales en Métiers d’art avec spécialisation en joaillerie du Cégep du Vieux Montréal, en partenariat avec l’École de joaillerie de Montréal, en 2017. En 2018, entame un baccalauréat en beaux-arts avec une majeure en conception du bijou et métallurgie à NSCAD University, à Halifax. Au cours de ses études, elle remporte le prestigieux Starfish Award, qui s’adresse à tous les étudiants de premier cycle et des cycles supérieurs. Elle a récemment reçu une bourse du Harbourfront Centre de Toronto, où elle devient artiste en résidence à l’automne 2020. Kim a présenté son travail à Montréal, Halifax et Vancouver, ainsi qu’en Italie, au Portugal et en France.

Tout en se dirigeant vers la joaillerie, elle a travaillé auprès des jeunes en difficulté en tant qu’intervenante pour le Département de la Protection de la Jeunesse et auprès de la communauté en situation d’itinérance et de dépendance. À travers ses créations, elle fouille dans ses souvenirs complexes associés à ces années en tant que travailleuse sociale. Elle adore utiliser des matériaux industriels et bruts de façon intuitive mais raffinée, créant des bijoux convaincants. En accordant beaucoup d’importance au processus et à son intuition, le travail de Kim atteint un équilibre entre les résultats inattendus de ses diverses expérimentations et son obsession pour les détails techniques. Son approche reflète la capacité humaine à faire preuve d’empathie, d’acceptation et de résilience, tout en laissant place à une lueur d’espoir.

Menu